Secrétariat du Québec aux relations canadiennes - Gouvernement du Québec.
Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

7 mai 2019, 11 h 30, Pavillon Pierre Lassonde, Musée national des Beaux-arts du Québec À l’occasion de la conférence de presse annonçant le Sommet de rapprochement des francophonies canadiennes et le renouvellement de la Politique du Québec en matière de francophonie canadienne

Check against delivery.

Mesdames et Messieurs les journalistes,

Monsieur le Président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA) (M. Jean Johnson),

Mesdames et Messieurs de partout au pays qui nous suivent sur les réseaux sociaux,

Chers invités,

Je vous remercie tous d’être présents, physiquement ou virtuellement, pour une belle annonce qui réjouira, je l’espère, les francophones d’un bout à l’autre du pays. Je suis heureuse de m’adresser à vous depuis le très lumineux pavillon Pierre Lassonde du Musée national des Beaux-arts du Québec.

D’entrée de jeu, je dois dire que, la francophonie occupe une place toute particulière parmi les dossiers qui m’ont été confiés, entre autres parce que, comme beaucoup de Québécois, mes racines francophones s’étendent au-delà des limites du Québec.

C’est donc avec un grand intérêt que j’ai appris, au cours des derniers mois, à mieux connaître les nombreux acteurs de la francophonie canadienne.
C’est d’ailleurs avec grand plaisir que je suis accompagnée aujourd’hui du président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA).

La FCFA et de nombreux acteurs travaillent au quotidien à la vitalité du français.

Je constate, toutefois, que du chemin reste à parcourir afin d’assurer la réelle pérennité du français au Canada. Cette pérennité passe nécessairement par une plus grande solidarité entre les Québécois et tous les francophones de partout ailleurs sur le territoire canadien.

Si, malheureusement, la réalité des francophones vivant en situation minoritaire demeure assez méconnue des Québécois, les événements de l’automne dernier ont ravivé l’attention portée à la francophonie canadienne. Cet intérêt s’est accompagné d’un vœu de solidarité renouvelé à travers tout le pays, et en particulier au Québec, chez nos concitoyens et de la part de notre gouvernement.

Au Québec, ce regain de solidarité est associé à une admiration certaine pour la résilience, la combativité et la fierté des francophones vivant en situation minoritaire. Le dynamisme et l’engagement de la société civile, en particulier, forcent le respect.

Le gouvernement du Québec souhaite que cet élan de solidarité se poursuive.

C’est pourquoi, aujourd’hui, je suis heureuse de vous annoncer que le gouvernement du Québec, par le biais du Secrétariat du Québec aux relations canadiennes, organisera un Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes, les 16 et 17 juin 2020, à Québec, en partenariat avec la FCFA.

Ce Sommet réunira des représentants du Québec, de la société civile et des francophonies de l’ensemble des autres provinces et territoires. Son objectif est de favoriser le rapprochement entre les Québécois et les communautés francophones et acadiennes, tout en renforçant l’adhésion et le sentiment d’appartenance à une francophonie à l’échelle canadienne. Ce sera l’occasion de réfléchir aux actions nécessaires afin de faire progresser la francophonie et la langue française.

Je tiens à souligner que le Sommet se tiendra en amont de la Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne (CMFC) qui aura aussi lieu à Québec les 18 et 19 juin 2020. J’aurai, à ce moment, le plaisir d’accueillir mes homologues des autres provinces et territoires ainsi que du gouvernement fédéral pour tenir nos assises annuelles. Ce sera l’occasion de faire le point sur les discussions tenues à l’occasion du Sommet.

Les liens qui unissent les Québécois aux francophones et aux Acadiens d’ailleurs au Canada sont d’une nature particulière. Dans les prochaines années, il sera important de prendre des mesures qui permettront d’accroitre l’espace francophone que nous partageons et de consolider ces liens.

Ce rassemblement sera la conclusion d’un exercice de consultation qui permettra au gouvernement du Québec d’adopter une troisième Politique du Québec en matière de francophonie canadienne.

Nous souhaitons ainsi encourager l’épanouissement de la langue française et la promotion de la valeur de notre langue pour le Canada et tous les Canadiens.

Une action renforcée du Québec bénéficie à toute la francophonie canadienne et une francophonie canadienne forte, unie et solidaire bénéficie à tous!

Je vous remercie de votre attention et je laisse maintenant la parole à M. Jean Johnson, président de la FCFA. Par la suite, nous serons disponibles pour répondre à vos questions.

Sonia LeBel
Ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne