Secrétariat du Québec aux relations canadiennes - Gouvernement du Québec.
Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Politique d’affirmation du Québec et de relations canadiennes La voix de la Nation québécoise à Bruxelles

Québec, le 17 avril 2018. – Invité à présenter la Politique d’affirmation du Québec et de relations canadiennes à l’occasion d’un colloque international portant sur le fédéralisme comparé, le ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Jean-Marc Fournier, se rendra à Bruxelles pour une mission de trois jours, du 18 au 20 avril. Le ministre profitera de sa présence dans la capitale belge et européenne pour s’entretenir avec un grand nombre de personnalités politiques et de représentants et représentantes des institutions européennes de même que d’organisations de la société civile au sujet des approches européennes en matière de dialogue citoyen.

Les échanges qui auront cours lors de ces rencontres ainsi que dans le cadre du colloque, lequel fait une place importante aux situations québécoise et canadienne, permettront de nourrir la réflexion amorcée par le Gouvernement du Québec dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique d’affirmation du Québec et de relations canadiennes sur l’amélioration du vivre-ensemble dans la fédération, au bénéfice de tous les Québécois et Québécoises et de tous les Canadiens et Canadiennes.

Cette mission donne suite aux échos positifs engendrés par la Politique dans les cercles universitaires à travers le Canada, et elle témoigne de l’intérêt qu’elle suscite jusqu’au-delà des frontières du pays. Elle s’inscrit par ailleurs dans les objectifs du Québec en matière de relations canadiennes, qui privilégient une diplomatie proactive pour alimenter le dialogue au sein de la société civile et pour promouvoir un fédéralisme qui reconnait et accepte les appartenances collectives particulières, notamment celles de la Nation québécoise, des nations autochtones et des communautés francophones et acadiennes, comme seule voie pouvant mener à une appartenance collective commune au Canada.

Citations :

« Le dialogue auquel la Politique d’affirmation du Québec et de relations canadiennes invite les Québécois et Québécoises et l’ensemble des Canadiens et Canadiennes a commencé. La place significative qu’y consacre un colloque international à Bruxelles reflète l’intérêt marqué que la proposition du Québec pour le Canada de demain suscite au sein des différents groupes de la société civile à travers le Canada, mais également sur la scène internationale. Ce colloque est une tribune de premier plan pour poursuivre le dialogue sur l’importance de la reconnaissance de la diversité collective et des appartenances plurielles, et pour faire connaître la vision du Québec sur l’avenir du fédéralisme canadien au 21e siècle. »

Jean-Marc Fournier, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne

Faits saillants

  • Depuis le dévoilement de la Politique d'affirmation du Québec et de relations canadiennes, le 1er juin 2017, le ministre Jean-Marc Fournier a pris part à 80 activités dans neuf provinces.
  • La Politique a pour objectif d’accroitre les liens, notamment économiques, sociaux, culturels, universitaires et en matière de francophonie à travers le Canada, et d’encourager le dialogue entre les Québécois et l’ensemble des Canadiens.
  • La Politique suscite des réactions positives dans les cercles universitaires, politiques, sociaux et économiques au Québec, ailleurs au Canada ainsi qu’à l’international.

Liens connexes

La Politique d’affirmation du Québec et de relations canadiennes

Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. Colloque : La modification constitutionnelle dans tous ses états – Expériences belge, canadienne et européenne