Secrétariat du Québec aux relations canadiennes - Gouvernement du Québec.
Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Le Corridor patrimonial, culturel et touristique francophone : Un legs du 150e anniversaire du Canada

Québec, 21 février 2018. – La force de la francophonie canadienne réside, notamment, dans les liens qu’ont su tisser entre elles les communautés présentes dans l’ensemble des provinces et des territoires au Canada. Le Corridor touristique, annoncé aujourd’hui par Mme Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien, souligne ces efforts ainsi que la contribution historique des francophones au développement social, culturel et économique du pays.

En plus de représenter un potentiel économique important, le Corridor fait valoir les produits patrimoniaux, culturels et touristiques francophones de toutes les provinces et des territoires et permet aux visiteurs, d’où qu’ils proviennent, de découvrir le visage et l’héritage français des communautés disséminées sur l’ensemble du territoire canadien.

Nous saluons cet effort afin de promouvoir le Canada francophone et ses provinces et territoires comme destination où notre langue et notre culture sont mises en valeur.

Ce projet est l’aboutissement d’un travail de collaboration avec le gouvernement fédéral initié par le Québec et l’Ontario avec l’appui des provinces et territoires, dans le cadre de la Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne.

Citations

« Le Québec est fier de ce projet, une initiative rassembleuse pour les 10,5 millions de francophones et francophiles à travers le pays, mais surtout pour l’ensemble des Canadiens. Il permet de mettre en valeur la contribution essentielle des francophones au développement et à l’avenir du pays. Le français est au cœur de notre identité nationale et le Corridor permettra de faire rayonner notre langue, non seulement d’un océan à l’autre, mais également au-delà de nos frontières », a déclaré M. Jean-Marc Fournier, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne.

« Le Corridor patrimonial, culturel et touristique canadien est un important legs de la commémoration du 150e de la Confédération parce qu’il ouvre une fenêtre sur les atouts de la francophonie canadienne d’un océan à l’autre. L’Ontario est ravi de s’associer à cette initiative d’envergure et d’y faire valoir plus de 400 ans d’histoire francophone. Cet été l’Ontario dévoilera la Route Champlain, un nouveau circuit touristique qui est le fruit d’une collaboration étroite entre notre gouvernement et la Société économique de l’Ontario. Avec autant d’attraits touristiques francophones mis en évidence à travers le pays, il ne fait aucun doute que la francophonie canadienne brillera en cette saison touristique 2018! », affirme Mme Marie-France Lalonde, ministre des Affaires francophones de l’Ontario.

« Le gouvernement du Nouveau-Brunswick se réjouit de la réalisation du projet de Corridor patrimonial, culturel et touristique francophone, a déclaré la ministre du Développement économique et ministre responsable de la Francophonie du Nouveau-Brunswick, Mme Francine Landry. Ce projet mettra en valeur la richesse du patrimoine et de la culture acadienne et francophone en plus de contribuer à nos efforts de développement économique par la promotion de nos produits touristiques exceptionnels sur les marchés canadiens et internationaux. »

« Cette initiative mettra en relief la vitalité économique et culturelle des communautés acadiennes et francophones dans la province et partout au Canada. Ce corridor national sera particulièrement important durant la période qui précède le Congrès mondial acadien, que l’Île-du-Prince-Édouard accueillera avec fierté avec le sud-est du Nouveau-Brunswick en 2019 », a déclaré M. Wade MacLauchlan, premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard et ministre responsable des Affaires acadiennes et francophones.

« Je suis ravi que notre communauté francophone et acadienne soit mise en valeur dans le cadre du Corridor patrimonial, culturel et touristique francophone. L’histoire et le patrimoine francophones sont tissés dans la toile culturelle de Terre-Neuve-et-Labrador depuis plus de 500 ans : allant des baleiniers basques au Labrador au début du XVIe siècle aux pêcheurs bretons et normands qui naviguaient les eaux de la “French Shore”, en passant par la capitale française de Plaisance qui était autrefois grouillante et les communautés dynamiques de nos jours dans la péninsule de Port-au-Port, au Labrador et à Saint-Jean. Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador est fier de participer à ce projet novateur touristique et culturel », a déclaré M. Christopher Mitchelmore, ministre du Tourisme, de la Culture, de l’Industrie et de l’Innovation et ministre responsable des Affaires francophones.

« La Colombie-Britannique est fière de souligner son riche héritage francophone afin que les visiteurs puissent le découvrir. Nous remercions le gouvernement fédéral et le RDÉE Canada pour le financement et la gestion de ce projet. Notre province a beaucoup à offrir et en faisant la promotion des services et des activités destinés aux francophones, nous allons très certainement assister à une réelle croissance du nombre de visiteurs venus de l’étranger », a déclaré M. Adrian Dix, ministre de la Santé de la Colombie-Britannique et ministre responsable du Programme des affaires francophones.

« Le gouvernement du Yukon est très fier d’appuyer le Corridor, qui rattache le Yukon à toute la francophonie canadienne. Le Corridor est un moyen remarquable de faire connaître les services et les commerces bilingues au Yukon, d’autant plus que notre territoire se classe au 3e rang au Canada en matière de bilinguisme », a déclaré M. John Streicker, ministre responsable de la Direction des services en français.

Faits saillants

  • Le public peut accéder à l’outil en ligne à l’adresse suivante : Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre. http://corridorcanada.ca/
  • Le Corridor patrimonial, culturel et touristique francophone mettra en valeur plus de 150 sujets patrimoniaux et culturels dans toutes les provinces et territoires. À ce corridor s’arrimeront 200 produits touristiques de qualité offrant des services en français.