Allez au contenu

 

Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Le gouvernement du Québec soutient Coup de cœur francophone

Québec, le 2 octobre 2014. – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, le ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal, M. Robert Poëti, et le ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne, M. Jean-Marc Fournier, sont heureux d’annoncer l’attribution d’une aide financière de 142 000 $ à Coup de cœur francophone, qui se déroulera du 6 au 16 novembre prochains.

Depuis 28 ans, Coup de cœur francophone présente des artistes d’ici et d’ailleurs qui ont fait le choix de chanter en français. Sa programmation diversifiée réserve une place privilégiée aux jeunes talents et met en lumière les nouvelles tendances musicales. Son réseau de diffusion, qui tisse des liens avec l’ensemble de la francophonie canadienne, contribue au rayonnement et à la vitalité de la culture francophone dans tout le pays.

« Il y a quarante ans, la proclamation du français comme langue officielle du Québec par le gouvernement de Robert Bourassa fut le premier grand pas pour protéger notre langue. Aujourd’hui, le français continue de résonner sur scène, porté admirablement par des auteurs-compositeurs-interprètes et des artistes qui lui donnent une couleur particulière. Les choix artistiques de Coup de cœur francophone permettent au public d’apprécier toute la richesse de cet héritage », a déclaré la ministre David.

« La métropole est un terreau fertile pour la culture, et la reconnaissance dont bénéficient nos artistes sur la scène internationale témoigne d’ailleurs de l’excellence de nos talents créatifs. Montréal est donc le lieu tout indiqué pour accueillir le festival Coup de cœur francophone, qui propulse la chanson francophone québécoise vers de nouveaux publics et territoires. Le gouvernement du Québec est fier de soutenir cet événement qui, en plus de faire la promotion de notre langue commune, appuie le développement du marché de la musique franco-québécoise et son déploiement à travers tout le Canada », a ajouté le ministre Poëti.

« Ce festival, présenté dans près de 45 villes au pays cette année, joue un rôle important dans le rayonnement de la chanson d’expression française partout au Canada et contribue de manière exceptionnelle à concrétiser le rapprochement entre le Québec et les communautés francophones et acadiennes », a renchéri le ministre Fournier.

La Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) accorde au festival une contribution de 75 000 $ dans le cadre du Programme d’aide à la diffusion en variétés. Le Secrétariat à la région métropolitaine verse une somme de 35 000 $, en provenance du Fonds d’initiative et de rayonnement de la métropole. Pour sa part, le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes contribue à hauteur de 32 000 $ en vertu du Programme d’appui à la francophonie canadienne.