Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Les noms des quatre entreprises finalistes pour le Prix en innovation et en commercialisation Québec–Nouveau-Brunswick ont été dévoilés

Québec et Fredericton, le 21 juin 2021. – Les noms des quatre entreprises finalistes de la première édition du Prix en innovation et en commercialisation Québec–Nouveau-Brunswick ont été dévoilés aujourd’hui, par la ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne du Québec, Sonia LeBel, et le ministre responsable de la Francophonie du Nouveau-Brunswick, Glen Savoie. Lancé en 2019, lors du Congrès mondial acadien, le prix est remis, tous les deux ans, à deux entreprises, soit une néo-brunswickoise et une québécoise, qui se distinguent en matière de commercialisation interprovinciale et d’innovation, en plus de faire affaire en français au Nouveau-Brunswick et au Québec.

Ce prix vise à encourager l’exportation comme facteur de croissance, à sensibiliser les communautés d’affaires francophones aux possibilités d’échanges commerciaux et à promouvoir les produits et les services innovants qui circulent sur les marchés du Nouveau-Brunswick et du Québec.

Le premier finaliste québécois est QSL, une entreprise de classe mondiale spécialisée dans les activités des terminaux portuaires, l’arrimage, la logistique et le transport. Actrice clef de la chaîne d’approvisionnement nord-américaine, elle est présente dans plus de 51 terminaux portuaires, au Canada et aux États-Unis, et compte au-delà de 2 000 employées et employés. QSL démontre un engagement remarquable pour les échanges commerciaux entre le Québec et les provinces atlantiques et affiche ouvertement sa fierté d’être une organisation francophone.

La seconde entreprise québécoise finaliste est Videns Analytics, qui se spécialise dans la valorisation de données. Elle offre de l’accompagnement stratégique, élabore des solutions et propose de la formation à une clientèle diversifiée. L’équilibre entre la stratégie de commercialisation et l’innovation de solutions déployée, entre autres, au Nouveau-Brunswick, couplé à une forte connaissance des besoins sectoriels explique le succès de Videns Analytics. De plus, l’entreprise est fière de mettre à la disposition de sa clientèle des ressources complètes en français.

Quant aux finalistes néo-brunswickois, la première entreprise retenue est Transmed, qui offre des services de transcription de rapports médicaux et de traduction dans divers domaines. L’importance historique de la relation commerciale entre Transmed et sa clientèle québécoise ainsi que les pratiques innovantes de l’entreprise en matière de gestion des ressources humaines sont remarquables. L’entreprise met également de l’avant des actions exemplaires en ce qui concerne la promotion du français dans sa stratégie commerciale.

La deuxième entreprise finaliste est Lizotte Machine Vision, un manufacturier néo-brunswickois de systèmes de classification et d’inspection des aliments utilisés dans le domaine de la fabrication. L’entreprise s’est notamment illustrée en matière de développement des affaires, ce qui lui a permis de consolider une clientèle d’envergure dans le domaine de la transformation alimentaire au Québec, et ce, dans un secteur complexe qui évolue extrêmement rapidement.

Les deux entreprises gagnantes seront dévoilées lors du prochain Rendez-vous Acadie-Québec, en septembre 2021.

Les membres du jury ont proposé à l’unanimité de souligner deux entreprises Coup de cœur qui n’ont pas été retenues comme finalistes. La première est La Ganterie BCL, qui se spécialise dans la fabrication et la distribution d’équipements de protection individuelle. La seconde est Gusta, dont les activités s’articulent autour de la transformation alimentaire de produits véganes. Le jury est composé de quatre personnes, soit deux représentantes et représentants du Nouveau-Brunswick et deux du Québec.

Citations :

« Je le dis souvent, la francophonie devrait être considérée comme un investissement, et non comme une dépense. C’est donc un réel plaisir de voir des entreprises de chez nous se démarquer et prospérer, tout en faisant une priorité de la préservation de notre belle langue française. Je remercie sincèrement toutes les entreprises qui ont déposé leur candidature et félicite les quatre finalistes retenus lors de l’étape de qualification. J’ai déjà hâte de dévoiler le prix en compagnie de mon homologue, en septembre prochain, lors du Rendez-vous Acadie-Québec, qui sera d’ailleurs un carrefour de réseautage et de développement des affaires à ne pas manquer. »

Sonia LeBel, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne du Québec

« C’est avec joie que je me joins à ma collègue du Québec, la ministre Sonia LeBel, afin d’annoncer le nom des finalistes de la première édition du Prix en innovation et commercialisation Québec–Nouveau-Brunswick et de remercier toutes les entreprises qui ont posé leur candidature pour ce prix qui met à l’avant-plan les avantages de faire des affaires en français ainsi que dynamisme économique entre nos deux provinces. Je souhaite la meilleure des chances à nos deux finalistes du Nouveau-Brunswick et à celles du Québec qui seront dévoilées en septembre prochain lors du Rendez-vous Acadie-Québec. »

Glen Savoie, ministre responsable de la Francophonie du Nouveau-Brunswick