Allez au contenu

 

Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Ouverture de la frontière provinciale: le Québec se réjouit de la décision deTerre-Neuve-et-Labrador

Québec, le 27 juin 2020 – Le gouvernement du Québec se réjouit de la décision du premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, qui a annoncé, hier, l’autorisation, pour les résidents de Fermont et Blanc-Sablon de pouvoir se rendre au Labrador. Ce passage sera autorisé vers les communautés voisines.

Cette décision fait suite aux demandes qu’avaient formulé les municipalités de Fermont et Blanc-Sablon au gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, alors que la gestion de la pandémie de la COVID-19 avait généré de l’incertitude quant à la possibilité, pour les résidents de ce secteur, de circuler plus librement entre les communautés limitrophes.

Afin de pouvoir circuler entre les deux provinces, les résidents n’auront plus à s’isoler si ceux-ci ne présentent pas de symptômes de la COVID-19 et qu’ils n’ont pas voyagé à l’extérieur du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador dans les 14 jours précédents leur passage entre les deux provinces. Rappelons que les résidents du Labrador peuvent aussi circuler librement vers le Québec. Le point de contrôle entre Fermont et les communautés de Wabush et de Labrador City restera en place pour effectuer le suivi des déplacements alors que celui de la Basse-Côte-Nord a été retiré.

Citations :

« Je tiens à remercier le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador pour son ouverture. Il est donc désormais à nouveau permis aux résidents de Fermont de pouvoir se rendre dans les communautés voisines de Wabush et de Labrador City et à ceux de Blanc-Sablon dans les communautés du Labrador qui bordent le littoral, et ce en toute sécurité. Il s’agit d’une excellente nouvelle et nous invitons les personnes qui franchiront la frontière à respecter les consignes sanitaires des gouvernements du Québec et de Terre-Neuve-et-Labrador. Je salue également les élus locaux, tant du côté québécois que terre-neuvien, pour leur proactivité dans ce dossier. Je suis convaincue que les déplacements s’effectueront de façon sécuritaire, dans le respect de règles clairement établies qui visent à préserver la santé de tous. »

Sonia LeBel, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne