Allez au contenu

 

Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

La pandémie de la COVID-19 Le Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes reporté en juin 2021

Québec, le 21 avril 2020 – La ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Mme Sonia LeBel, et le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada, M. Jean Johnson, annoncent, aujourd’hui, que le Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes, prévu les 16 et 17 juin prochains, est remis à juin 2021. Cette décision a été prise dans un contexte où certaines mesures sanitaires mises en place pour protéger la population de la COVID-19 devront être respectées à plus long terme. Les dates précises de même que les détails sur la tenue de la rencontre seront communiqués ultérieurement.

Il est souhaité que ce report permette la participation d’une très large proportion des personnes et des organismes qui avaient été invités lors des derniers mois. Le report en juin 2021 donne aussi le temps nécessaire au comité organisateur de revoir les activités en lien avec le Sommet, de concert avec les partenaires.

Rappelons que le Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes est organisé dans le but de déterminer des actions concrètes pour renouveler la relation entre le Québec et les communautés francophones et acadiennes. Il vise également à créer de nouvelles occasions de collaboration sur les plans politique, social et communautaire. En plus d’avoir l’ambition de devenir un moment symbolique important dans l’histoire des relations entre le Québec et les francophonies canadiennes, le Sommet sera le point culminant des consultations en vue du renouvellement de la Politique du Québec en matière de francophonie canadienne.

Le Sommet rassemblera des personnes issues des sociétés civiles du Québec et de toutes les provinces et des territoires qui ont en commun une volonté de faire progresser la francophonie et d’affirmer la place du français partout au Canada. Des représentantes et représentants des différentes administrations, soit provinciales, territoriales et fédérale, seront aussi invités.

Citations :

« En raison des circonstances exceptionnelles que nous vivons actuellement, cette décision de reporter le Sommet s’est imposée comme la plus avisée. Naturellement, la santé et la sécurité des participants est notre priorité. Ce n’est que partie remise, et il me tarde déjà de rencontrer les participantes et participants en juin 2021. D’ici-là, saisissons cette occasion pour mettre de l’avant des idées novatrices, bâtir de nouveaux ponts et faire éclore de nouveaux partenariats alors que la solidarité est plus que jamais nécessaire. Nous n’en serons que plus inspirés pour ouvrir le grand chapitre du rapprochement. »

Sonia LeBel, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne

« Je salue les travailleurs et les travailleuses de la santé ainsi que ceux et celles des services essentiels pour tout ce qu’ils font présentement. Notre priorité doit être de tout faire pour les appuyer en jouant notre rôle pour aplatir la courbe de la COVID-19, et le report du Sommet s’inscrit dans cet effort. Nos communautés sont fortes et résilientes; le Québec est fort et résilient. Tout ce qui se fait, à l’heure actuelle, pour aider nos collectivités et protéger les plus vulnérables d’entre nous illustre tellement bien les principes sur lesquels nous voulons bâtir une nouvelle solidarité avec le Sommet : entraide, collaboration et innovation. »

Jean Johnson, président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada

Pour en savoir plus sur le Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes :

https://sommetfranco2020.gouv.qc.ca