Allez au contenu

 

Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Tournée en vue de la tenue du Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes La ministre Sonia LeBel poursuit sa tournée canadienne auprès des communautés francophones de Terre-Neuve-et-Labrador

Saint-Jean de Terre-Neuve (Terre-Neuve-et-Labrador), le 27 septembre 2019. – La ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Sonia LeBel, entame, aujourd’hui, une mission de deux jours à Saint-Jean de Terre-Neuve, dans le cadre de sa tournée pancanadienne de consultation. Cette tournée mènera à la tenue du Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes, les 16 et 17 juin 2020, à Québec, et, ultimement, au renouvèlement de la politique québécoise en matière de francophonie canadienne.

À cette occasion, Mme LeBel rencontrera plusieurs représentantes et représentants des organismes et des milieux francophones de Terre-Neuve-et-Labrador, dont ceux de la Fédération des francophones de Terre-Neuve et du Labrador et de la Fédération des associations de juristes d’expression française, lors de l’assemblée générale annuelle de la Société nationale de l’Acadie.

Le premier volet de cette tournée s’est déroulé en août dernier, à Moncton, en marge du Congrès mondial acadien. Lors de ces activités, Mme LeBel tient à souligner l’importance de la concertation avec l’ensemble des communautés francophones du Canada pour la préparation du Sommet de 2020, qui réunira des représentantes et représentants du Québec et des milieux francophones des autres provinces et des territoires.

Cette mission à Terre-Neuve-et-Labrador sera aussi l’occasion, pour la ministre, de s’entretenir avec son homologue terre-neuvien, Christopher Mitchelmore, ministre de l’Enseignement supérieur, des Compétences et du Travail et ministre responsable des Affaires francophones.

Citation :

« Le Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes, en juin 2020, sera l’occasion pour le gouvernement du Québec de recevoir des représentantes et représentants des communautés francophones et acadiennes de partout au Canada. Je suis donc très heureuse d’aller à la rencontre d’organismes francophones de Terre-Neuve-et-Labrador pour écouter ce qu’ils ont à nous dire. Leur apport permettra de nourrir de façon concrète notre réflexion afin de redéfinir le rôle de leadership du Québec au sein de la francophonie canadienne. »

Sonia LeBel, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne