Secrétariat du Québec aux relations canadiennes - Gouvernement du Québec.
Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Québec et Nouveau-Brunswick : un nouvel élan de coopération en francophonie

Edmundston, le 18 janvier 2018. – Les gouvernements du Québec et du Nouveau-Brunswick ont renouvelé, aujourd’hui, leur Accord de coopération et d’échanges en matière de francophonie canadienne. Dans cette entente renouvelée, les deux gouvernements s’engagent à investir conjointement une somme d’argent particulière, soit près de 1,2 million de dollars, pour les trois prochaines années. Cet accord et la Déclaration portant sur la francophonie canadienne signée entre les deux gouvernements, le 19 août 2016, témoignent de leur engagement commun d’assurer la pérennité du français au Canada.

« Le renouvellement de cet accord témoigne de la relation d’amitié solide et durable entre nos deux provinces et de l’engagement du Nouveau-Brunswick envers la vitalité de nos communautés acadienne et francophone, a déclaré la ministre du Développement économique, Francine Landry, qui est également ministre responsable de la Francophonie. Le Québec est, depuis longtemps, un partenaire économique et culturel privilégié. Votre gouvernement est fier de signer cette entente, qui permettra la réalisation d’initiatives conjointes importantes, en plus de contribuer à l’essor de la culture et de la langue française partout au pays. »

L’Accord favorisera la mise en œuvre de projets structurants et contribuera à renforcer les liens entre la communauté acadienne et francophone du Nouveau-Brunswick et la population québécoise, que ce soit dans les domaines du développement économique, du développement rural, local et régional, de l’immigration francophone, de l’éducation et de la petite enfance, de la famille, du tourisme, des arts, de la culture, des communications, de l’emploi, de la sécurité du revenu, de la jeunesse, de la santé et des services sociaux, ou encore de la langue française.

« La collaboration entre le Québec et le Nouveau-Brunswick, en matière de francophonie, est l’une des plus importantes du genre au Canada, a pour sa part ajouté Jean-Marc Fournier, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne du Québec. En unissant leurs forces, nos deux gouvernements l’approfondissent davantage encore aujourd’hui. Ensemble, on fait résonner le français, on l’affirme et on lui donne la place qui lui revient, car c’est un atout pour l’ensemble des Canadiens. »

Les investissements conjoints de près de 1,2 million de dollars, pour les trois prochaines années, témoignent de l’importance accordée par les deux gouvernements à la coopération en matière de francophonie et de la pertinence de la collaboration historique entre les deux provinces. Citons, à titre d’exemples d’initiatives soutenues, le Rendez-vous Acadie-Québec, un évènement de réseautage mettant en lien les entrepreneurs de l’Acadie du Nouveau-Brunswick et ceux du Québec, et favorisant l’accroissement d’échanges commerciaux, ou encore la coopération universitaire consacrée au maintien et à l’animation d’un réseau de recherche en langue française entre l’Université de Moncton et diverses universités québécoises.

Les deux ministres s’engagent, par ailleurs, à se rencontrer au moins une fois tous les deux ans, afin d’échanger et de faire le point en matière de francophonie canadienne et sur les projets appuyés par l’Accord.

Album photos

Québec et Nouveau-Brunswick : un nouvel élan de coopération en francophonie

Québec et Nouveau-Brunswick : un nouvel élan de coopération en francophonie

Québec et Nouveau-Brunswick : un nouvel élan de coopération en francophonie

Québec et Nouveau-Brunswick : un nouvel élan de coopération en francophonie