Secrétariat du Québec aux relations canadiennes - Gouvernement du Québec.
Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Annexe – Financement pour mettre en œuvre le Plan d’action

Le Secrétariat du Québec aux relations canadiennes (SQRC) bénéficiera de 2 400 000 $ en crédits supplémentaires, en 2018-2019, pour mettre en œuvre le Plan d’action découlant de la Politique d’affirmation du Québec et de relations canadiennes.

Orientation 1 : Privilégier une diplomatie intérieure proactive dans la conduite des relations canadiennes – 965 000 $

  • Une somme de 875 000 $ permettra l’ajout de neuf effectifs pour renforcer les capacités d’analyse stratégique du SQRC et pour coordonner les activités du Réseau des responsables des unités administratives de relations canadiennes, la conception d’outils de veille en relations canadiennes ainsi que la bonification de la représentation du Québec au Canada.
  • Une somme de 90 000 $ servira à la mise en place d’un programme de formation en relations canadiennes pour les fonctionnaires du Québec, en collaboration avec l’ENAP, ainsi qu’à l’implantation de stages pour les fonctionnaires avec d’autres provinces et avec des territoires afin de se rapprocher d’une meilleure compréhension commune.

Orientation 2 : Alimenter le dialogue entre le gouvernement du Québec et les représentants de la société civile ailleurs au Canada – 460 000 $

Une somme de 185 000 $ est réservée pour :

  • quatre missions du premier ministre du Québec, ailleurs au Canada;
  • quinze missions du ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, ailleurs au Canada;
  • quinze missions d’autres ministres du gouvernement du Québec, ailleurs au Canada;
  • quinze participations de représentants de l'administration publique québécoise à des colloques, à des forums et à des congrès ailleurs au Canada.

Le Québec augmente aussi son soutien à la francophonie canadienne :

  • Une somme de 175 000 $ est ajoutée au Programme de coopération intergouvernementale (PCI), par lequel le Québec soutient, avec les autres provinces et les territoires, la réalisation d’initiatives, notamment dans les secteurs de la culture et des communications, de l’éducation, du développement économique ainsi que de la santé. Les activités qui en découlent consistent principalement en des échanges entre des composantes de la société civile et représentants gouvernementaux dans les secteurs de coopération ciblés par les gouvernements concernés, portant la somme totale disponible à 1 179 300 $.
  • Une somme de 100 000 $ est ajoutée au Programme d’appui en francophonie canadienne (PAFC), portant la somme totale disponible à 1 233 500 $. En permettant aux communautés de réaliser des initiatives visant à consolider le statut du français, le PAFC encourage une action concertée entre les Québécois et les francophones d’ailleurs au Canada, en vue d'accentuer la promotion et l'affirmation du fait français de même que d'accroître la visibilité et le rayonnement de la francophonie canadienne dans tout le pays.

Orientation 3 : Favoriser les échanges entre les citoyens et les groupes de la société civile du Québec et d'ailleurs au Canada –  975 000 $

  • Ajout de 350 000 $ pour l’élargissement et la diffusion de connaissances qui contribuent à une meilleure compréhension du Québec et de ses relations canadiennes, par l’entremise du nouveau Programme d’appui à la recherche (PAR), qui élargit la portée du Programme de soutien à la recherche en affaires intergouvernementales et d’identité québécoise, portant la somme totale disponible à 700 000 $.
  • Somme de 350 000 $ pour la mise en place du Programme d’appui aux relations canadiennes (PARC), visant à soutenir la participation de spécialistes québécois à des activités ailleurs au Canada et à des initiatives de la société civile ainsi qu’à contribuer au dialogue et au rapprochement entre citoyens (forums de dialogue, échanges jeunes leaders, etc.).
  • Ajout de 275 000 $ pour le Centre de la francophonie des Amériques (CFA) afin d’assurer la continuation du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique. Ce réseau, fondé par les villes de Québec, de Moncton et de Lafayette, vise à promouvoir la culture, l’économie et l’industrie touristique des communautés francophones et francophiles d’Amérique. Il compte au-delà de 140 villes, dont plus de la moitié sont au Canada. En raison de sa proximité avec les citoyens, avec les villes et avec les municipalités, le réseau constitue un levier au potentiel énorme pour le rayonnement de la francophonie au pays. Le soutien au CFA totalisera ainsi 2 378 700 $ en 2018-2019.