Secrétariat du Québec aux relations canadiennes - Gouvernement du Québec.
Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Les bureaux du Québec au Canada encouragent les entreprises d’ici à exporter dans les autres provinces : ROC it!

13 mars 2019

Les cheffes de poste des bureaux du Québec au Canada étaient à peine rentrées du Québec, qu’elles recevaient des appels de gens d’affaires intéressés par un suivi avec elles.

Catherine Tadros, cheffe de poste à Toronto, et Julie Bissonnette, cheffe de poste dans les provinces atlantiques, sont allées à la rencontre d’entreprises québécoises durant la semaine du 18 février. 

Leur message : le Canada offre des perspectives intéressantes pour les entreprises québécoises prêtes à étendre leur marché, et les bureaux du Québec sont là pour aider ces dernières en ce sens.

Mme Tadros et Mme Bissonnette ont fait une présentation intitulée ROC it! (pour rest of Canada) aux directions régionales de Laval, de Lanaudière et des Laurentides du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Elles ont aussi participé à un déjeuner-conférence organisé par le Développement économique de l’agglomération de Longueuil.

« On remarque, en allant à la rencontre des entreprises, que plusieurs ne connaissent pas les bureaux du Québec ni les services économiques qu’on peut leur offrir », explique Mme Tadros.

Sa collègue, Mme Bissonnette, ajoute : « Nous voulions, entre autres, partager le fait que nous avons maintenant un attaché économique pour le Québec dans les provinces atlantiques, en poste depuis août dernier. C’est une première, depuis l’ouverture du Bureau, en 1980. »

Mmes Tadros et Bissonnette ont aussi informé les chefs d’entreprise de l’embauche, au printemps 2018, d’une attachée économique à Vancouver, afin d’aider ces derniers à étendre leur marché d’un océan à l’autre.

« Nos services diffèrent pour chaque entreprise, selon les besoins respectifs. Toujours en collaboration avec Export Québec, on fait de l’accompagnement individuel d’entreprise, on organise des missions économiques dans des secteurs à fort potentiel et l’on amène des investisseurs de partout au Canada pour rencontrer les entreprises québécoises chez elles, au Québec », explique Catherine Tadros.

Julie Bissonnette ajoute avoir répondu à plusieurs questions récurrentes des chefs d’entreprise québécois concernant l’exportation au Canada. « On se fait demander quels sont les secteurs en croissance. Est-ce qu’il y a une adaptation culturelle à considérer? Les bureaux peuvent répondre à ces questions. »

Les cheffes de poste prévoient déjà une nouvelle tournée, en mai prochain, en partenariat avec la Fédération des chambres de commerce du Québec. Elles devraient aller rencontrer des gens d’affaires de Laval, de Montréal, de Victoriaville, de Québec et de Rimouski.