Secrétariat du Québec aux relations canadiennes - Gouvernement du Québec.
Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Le Québec et la Nouvelle-écosse : plus de 190 000 $ investis en faveur de la vitalité et de la pérennité du français

Québec, le 30 janvier 2018. – Les gouvernements du Québec et de la Nouvelle-Écosse présentent, aujourd’hui, le bilan provisoire de leur coopération en matière de francophonie canadienne. Ensemble, les provinces ont investi plus de 190 000 $, en 2016-2017 et 2017-2018, qui ont permis la réalisation de vingt-trois initiatives porteuses et structurantes pour la promotion et la diffusion de la langue française au Canada.

La culture, l’éducation, la jeunesse et la petite enfance ont été au cœur de la réalisation de ces initiatives. Parmi celles-ci, mentionnons la Tournée des Rendez-vous du cinéma québécois à Halifax, qui a permis au public francophone et francophile de découvrir le cinéma québécois par l’entremise de projections grand public et d’ateliers de formation offerts en milieu scolaire. Soulignons également la réalisation d’une formation du personnel scolaire permettant aux jeunes de mieux s’approprier l’espace acadien et francophone tant dans la communauté et à l’école que dans leur milieu familial, ainsi qu’une initiative visant à assurer la participation d’artistes de la Nouvelle-Écosse au Festival de la chanson de Tadoussac.

Il est à noter que, le 20 décembre 2016, les deux gouvernements ont signé un nouvel Accord de coopération et d’échanges en matière de francophonie, dans lequel ils s’engagent à consacrer respectivement des sommes d’argent déterminées sur cinq ans, soit 50 000 $ annuellement. C’est en vertu de ce nouvel accord que ces initiatives ont pu être réalisées.

Citations :

« La coopération intergouvernementale établie, au fil des ans, avec la Nouvelle-Écosse a permis de créer des solidarités entre les organismes acadiens et francophones de la Nouvelle-Écosse et ceux du Québec, contribuant à la promotion de la langue française et de la vie communautaire. Poursuivons dans cette voie de coopération, au grand bénéfice du français au Canada. Travaillons de concert pour une francophonie vibrante et riche de sa diversité. »

Jean-Marc Fournier, ministre des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne

« En travaillant de concert avec le Québec, nous participons à la préservation et à l’épanouissement de la langue française et de la culture acadienne en Nouvelle-Écosse. Notre communauté acadienne et francophone est une composante essentielle de l’identité néo-écossaise, qui s’inscrit fièrement dans la grande francophonie canadienne et mondiale. »

Lena Metlege Diab, ministre de l’Immigration et ministre des Affaires acadiennes et de la Francophonie de la Nouvelle-Écosse

« L’appui financiernous permet d'ajouter une diversité artistique à notre programmation. Il aide les artistes à circuler à travers la grande francophonie canadienne et à rencontrer leurs publics et il donne la chance aux Canadiennes et Canadiens de découvrir la diversité et la richesse artistique de la francophonie. »

Julien Pinardon, directeur adjoint du Festival de la chanson de Tadoussac

« L’appui reçu grâce à l’Entente de coopération entre le Québec et la Nouvelle-Écosse a permis de réunir l’équipe de développement scolaire et communautaire du Conseil scolaire acadien provincial avec ses partenaires communautaires et d’en faire profiter l’expertise de Percolab, une firme de consultants en innovation organisationnelle du Québec. Nous avons maintenant une boite à outils de bonnes pratiques dans le domaine du leadership collaboratif et de la médiation culturelle. Ces outils nous permettront d'explorer de nouvelles façons de susciter l’engagement et la mobilisation de nos élèves et de toute la communauté acadienne et francophone de la Nouvelle-Écosse vers des buts communs. »

Michel Comeau, directeur général du Conseil scolaire acadien provincial

Faits saillants :

  • En plus des sommes investies pour la coopération intergouvernementale en matière de francophonie canadienne, le Gouvernement du Québec contribue à l’épanouissement de la langue française sur son territoire et au Canada par son Programme d’appui à la francophonie canadienne. Pour les exercices financiers 2016-2017 et 2017-2018, une somme de 31 000 $ a été versée par le Gouvernement du Québec pour soutenir sept initiatives présentées par des organismes acadiens et francophones de la Nouvelle-Écosse ou du Québec.
  • Grâce à ses deux programmes de soutien financier en matière de francophonie canadienne, le Gouvernement du Québec appuie annuellement environ trois cents initiatives réparties à travers le Canada, pour une somme totale de 2,1 millions de dollars.
  • Depuis janvier 2016, le Québec a renouvelé neuf accords de coopération et d’échanges en matière de francophonie canadienne, soit avec les gouvernements du Manitoba, du Yukon, de l’Ontario, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan, de Terre-Neuve-et-Labrador, et du Nouveau-Brunswick.

Album photos

Le Québec et la Nouvelle-écosse : plus de 190 000 $ investis en faveur de la vitalité et de la pérennité du français. Crédit photo : Serge Beyer

Le Québec et la Nouvelle-écosse : plus de 190 000 $ investis en faveur de la vitalité et de la pérennité du français. Crédit photo : Juliana Barnard