Secrétariat du Québec aux relations canadiennes - Gouvernement du Québec.
Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Conclusion

Aujourd’hui, le Québec définit clairement la place qu’il entend occuper dans l’ensemble canadien. Pour cela, il affirme ce que nous sommes et détermine les éléments sur lesquels se fondent sa réalité nationale et les conditions de son épanouissement.

La réalité identitaire d’une vaste majorité de Québécois, dont les racines plongent jusqu’au cœur de l’histoire de notre nation, se compose d’une allégeance québécoise à laquelle s’additionne une appartenance canadienne. Elle émane aussi d’un désir partagé de concevoir des projets d’avenir avec les autres Canadiens. Le Québec avance lorsqu’il construit des ponts avec ses partenaires plutôt que d’ériger des murs. C’est dans cet esprit qu’il entend participer pleinement à l’avenir du Canada.

Le modèle fédéral canadien, qui demeure à parfaire, est riche de promesses pour le futur, car à sa source même se trouve toujours l’idée d’un État plurinational, l’affirmation d’une volonté de vivre ensemble dans le respect de la diversité. Une démarche qui viserait à permettre l’adhésion complète du Québec à l’ordre constitutionnel doit toutefois être empreinte de réalisme et de prudence. Elle doit être perçue comme le point d’arrivée d’un dialogue qui aura permis de raffermir la confiance encore fragile entre les partenaires fédératifs.

Le Québec souhaite participer pleinement au dialogue concernant notre avenir commun. Une nouvelle structure gouvernementale sera établie et une diplomatie proactive déployée afin que la vision du Québec puisse être réellement entendue et comprise.

Nous rappellerons à nos partenaires fédératifs ce qui est au cœur de la différence québécoise. Il s’agit de nous faire plus entendre pour nous faire mieux comprendre. Notre prise de parole soutiendra notre affirmation nationale et notre appartenance canadienne.

Nous sommes Québécois, et c’est notre façon d’être Canadiens.

Haut de la page