Agrandir le texte.Contraste élevé.Contraste inversé.
RechercheRaccourcis.
Facebook.Fils RSS.

Évaluation des demandes

Les demandes sont évaluées à l’aide d’une grille d’évaluation qui comprend les critères suivants :

La pertinence du projet, révélée par :

  • l’adéquation avec les objectifs du programme;
  • le caractère novateur et l’originalité du projet;
  • les effets du projet dans la francophonie canadienne;
  • les effets du projet au Québec (dimension québécoise);
  • les effets du projet pour le(s) secteur(s) concerné(s);
  • le nombre et la pertinence des organismes rencontrés (pour le volet I seulement).

La capacité du demandeur à réaliser le projet, révélée par :

  • la crédibilité des organismes impliqués;
  • les expériences pertinentes dans la réalisation de projets;
  • la compétence de l’équipe de réalisation;
  • la capacité financière des organismes, en fonction de leurs états financiers (seulement pour les projets pour lesquels l’aide financière demandée au SQRC est équivalente ou supérieure à 20 000 $).

La qualité de la demande, révélée par :

  • la clarté du projet et des objectifs poursuivis;
  • la clarté des activités menées, de leur objectif, de leur déroulement, de la clientèle ciblée;
  • la faisabilité, la clarté et la précision du calendrier de réalisation;
  • la qualité de la documentation accompagnant la demande.

 La qualité du montage financier, révélée par :

  • le réalisme des prévisions budgétaires;
  • la diversité et la nature des sources de financement;
  • la répartition judicieuse des ressources;
  • l’ampleur de la contribution du demandeur et du codemandeur (le cas échéant), que ce soit financièrement ou en nature.

La visibilité du projet, révélée par :

  • le nombre de personnes directement touchées par le projet, selon le type du projet;
  • l’impact du projet en termes de visibilité pour le gouvernement du Québec;
  • l’impact du projet sur l’image de la francophonie canadienne.

Le SQRC s’engage à fournir une réponse à l’intérieur d’un délai de 60 jours ouvrables (trois mois) à partir du dépôt de la demande ou de la date de fin de l’appel à projets, si le dossier est complet. 

Cet engagement ne s’applique toutefois pas aux demandes déposées dans le volet V – Coopération intergouvernementale, puisqu’elles requièrent l’autorisation d’autres instances gouvernementales du Canada.

Pour en savoir plus sur le processus d’évaluation, il est possible de consulter le cadre normatif du Programme d’appui à la francophonie canadienne.